• Esport-Management

G2 Esports remporte le Mid Season Invitational !

Mis à jour : 4 juil. 2019

Vainqueur de SKT T1 puis de Team Liquid en Grande Finale, notre partenaire G2 Esports a été couronné vainqueur du MSI. Retour sur ce parcours incroyable qui nous aura tant tenu en haleine...


Le Mid Season Invitational, ou MSI en version raccourcie, c'est un peu l'équivalent esport du NBA All-Stars Game. Pendant une semaine, les vainqueurs des championnats principaux de League of Legends s'affrontent dans un mini-championnat du monde et permettent à nous, spectateurs, de nous faire une idée du power-ranking au niveau mondial, à mi-chemin de la saison compétitive. Et en ce mois de mai 2019, c'est tout simplement avec une grande fierté que nous avons pu assister au sacre de G2 Esports en final de cet événement XXL. Et ça, c'est vraiment du bonheur !

Une phase de groupe mitigée


Au départ, rien ne semblait pourtant indiquer précisément que G2 était en position de force, surtout face à des équipes comme SKT et IG, ces derniers étant - accessoirement - Champions du monde en titre. Et avec un Perkz pas forcément toujours à l'aise en botlane depuis sa reconversion (et l'arrivée de Rasmus 'Caps' Winther sur la midlane), et un Mikyx dont l'état de santé fluctuant ne pouvait garantir sa présence à l'événement, les choses semblaient mal embarquées. Pourtant, et malgré quelques déconvenues en phase de groupe notamment contre les Phong Vû Buffalo (0-2 alors qu'il s'agit de l'équipe la plus faible), les G2 ont terminé à la 3eme place avec 5 victoires pour 5 défaites et un nouveau défi : celui de triompher de SKT T1 en demie-finale.


L'écueil SKT T1


Au sortir de la phase de groupe et de l'annonce de cette demie, le sentiment qui règne c'est que G2 a quand même ses chances. Car si les Coréens ont montré de plus en plus de belles choses sur les derniers jours, le résultat de leurs affrontements est pour l'instant en faveur de G2, qui a triomphé par deux fois de l'équipe aux trois étoiles. Evidemment avec une botlane qui n'est pas forcément au meilleur de sa forme, la priorité de G2 sera donc de gagner (voire d'écraser) ses sololanes grâce à Wunder, Caps et l'électron libre de la jungle, Jankos.


Comme on s'y attendait, le match aura été fort en rebondissement et en intensité. Malmenés dès la première partie, les G2 ont réussi à deux reprises à inverser la vapeur en leur faveur en revenant au score, avant de porter l'estocade finale au cours d'une ultime partie décisive et complètement hystérique. Même si les games étaient d'un très haut niveau, on a au final le sentiment que c'est le mental qui a vraiment porté les joueurs G2.


Car après une game 1 à sens unique, les Européens ont trouvé les ressources pour modifier en profondeur leur draft et ainsi recoller au score. On notera au passage le Pentakill de Caps qui aura fait se lever la salle entière. Idem lors de la game 4 où ce dernier et Wunder ont eu la présence d'esprit et le sang froid de répondre au push SKT en écrasant leur base pour s'adjuger une game 5 décisive. Game 5 qui sera le point d'orgue de la rencontre, mais qui sera surtout menée d'une main de maître par G2 qui s'offre au bout du compte une superbe victoire et, surtout, une grande finale à jouer contre Team Liquid.


70 minutes chrono


Trop intenses, trop rapides, trop féroces. C'est ainsi que l'on pourrait résumer les trois games de la grande finale du MSI 2019, menée d'une main de maître par des joueurs G2 absolument dominateurs et impériaux. Alors que pendant des années l'équipe a parfois peinée pour atteindre ce niveau international dont elle rêvait tant, elle n'a cette fois pas laissé passer sa chance de rafler le titre. Au grand dam de Team Liquid, bien évidemment. Et, fun-fact, il s'agissait pour la première fois depuis 2011 et les Worlds de la saison 1 d'une finale entre deux équipes occidentales. Comprenez : sans équipe asiatique.


Si vous avez suivi le match, vous savez déjà que ce BO5 est tout simplement le plus rapide jamais enregistré en games officielles depuis le début des compétitions pros de LoL. 70 minutes et 43 secondes, c'est le temps total qu'il aura fallu aux Champions d'Europe pour infliger un cinglant 3-0 à une Team Liquid transparente, incapable de contenir et de répondre aux assauts incessants des G2. Le coup de grâce ? La game 3, conclue en 18 minutes montre en main qui permet aux Samourais de lever leur premier trophée international et d'être prêt à débarquer aux prochains Worlds en fin d'année avec l'étiquette de meilleure team du monde. Et rien que pour ça, on a déjà hâte d'y être !


Félicitation à nouveau à G2 Esports pour cette victoire ! Nous leur souhaitons le même résultat au Summer Split en LEC et, pourquoi pas, aux Worlds 2019 !



0 vue

Nicecactus est une plateforme internationale en ligne dédiée aux joueurs, équipes et organisations. Notre objectif est d'aider les joueurs amateurs à s'améliorer sur les jeux esport majeurs et, pour ceux qui le souhaitent, les guider vers le monde professionnel du sport électronique. En complément de notre site, le blog nicecactus permet également d’explorer et de suivre chaque jour toute l’actualité du sport électronique. À travers les articles, vous pourrez ainsi développer votre compréhension du milieu, connaitre les toutes dernières infos et suivre les nombreuses histoires et épopées des plus grandes équipes du monde.

  • fb
  • twitter
  • insta
  • youtube
  • twitch
  • fb
  • twitter
  • insta
  • youtube
  • twitch
flag-round-250.png
live_twitch.png